IMA  
 
La Maladie en détailsComment vivre avec le maladeL'Hébergement du maladeToutes les actualités : Presse, congrés, conférences...
Liens utiles
Nous contacter
Bibliothèque de l'IMA
Archives
 
AGENDA
 

 

" Les familles vivant avec un malade Alzheimer disent habituellement que la meilleure manière de supporter la maladie est de vivre au jour le jour et de ne pas se soucier du lendemain " .

Toujours :

  • parler lentement
  • laisser au malade suffisamment de temps pour répondre
  • faire attention au timbre de la voix. Le patient réagit parfois plus à la manière dont les choses sont dites qu'à ce qui est dit
  • éviter de parler à la place du patient : lui laisser le temps de finir ses phrases
  • discuter dans un endroit calme
  • Ne pas utiliser un langage enfantin
  • donner une information à la fois
  • réagir avec bienveillance aux émotions exprimées par le malade
  • utiliser le langage non verbal : sourire, toucher, gestes, mimiques
  • Toujours penser que ce que dit le malade est peut-être cohérent.

Si vous ne comprenez pas ce que votre malade vous dit :

  • Proposer plusieurs mots et demander une réponse par oui ou par non
  • Demander de faire un geste
  • Demander qu'il montre ce qu'il veut dire
  • Laisser le malade parler tant que ses erreurs ne vous empêchent pas de le comprendre
  • Garder son calme lorsque le malade répète toujours le même mot ou la même syllabe, ou lorsqu'il utilise un langage grossier
  • Se placer face au malade. Bien vous voir lui permettra de fixer son attention
  • Eviter les discussions longues
  • Utiliser des gestes et des mimiques car ils facilitent la compréhension.

Si le malade est déconcentré :

  • Laisser le malade revenir lui-même au sujet de la discussion en attendant un peu. S'il n'y revient pas, utiliser des phrases comme " tu me parlais de… ", " c'était intéressant ce que tu me disais à propos de… "
  • Reprendre le sujet de la conversation en faisant un résumé de ce qui vient d'être dit ; puis inviter votre patient à compléter
  • Si votre malade se contredit, invitez-le à choisir : " Tu penses ceci ou cela ? ", " Tu m'as dit ceci ou cela ? "
  • Choisir des sujets de discussion qu'il aime
  • Montrer des objets, des photos chargés de souvenirs pour provoquer une réaction .

Vous pouvez également vous référer à notre dossier "Communiquer avec le malade".

Haut

Le site en un clin d'oeil

Qui sommes-nous ?
Soutenir l'IMA

La Maladie
Une Maladie du cerveau
Troubles comportementaux et Autres démences
Lexique
Questions/Réponses
Lieux de diagnostic

Vie Quotidienne
Communiquer avec le malade
Aménager sa maison
Ne pas craquer
Partager votre expérience
L'alimentation du malade
La déambulation du malade
Faire face aux troubles du comportement
Problèmes de vue et d'audition
La constipation et l'incontinence
Soulever le malade

Mouvements incontrôlés, crises convulsives, perte de coordination

 
Aides Droits & Démarches
- Droits et démarches
- La protection juridique
- Les asso spécialisées
- Services Sociaux et Aide à Domicile
- Accueil de jour
- Hébergement
- Portage de repas